Jour 10 : Écoute ! Il te parle…

Écrit par Kévin Commere. Publié dans 30 jours pour enrichir ta piété

Écoute ! Il te parle…

Parler ça tu sais faire, demander conseil aussi. Mais écoutes-tu les réponses ?

« Ne te presse pas d'ouvrir la bouche, que ton cœur ne se hâte pas d'exprimer une parole devant Dieu ; car Dieu est au ciel, et toi sur la terre ; que tes paroles soient donc peu nombreuses. » Ecclésiaste 5.1

 

Tu t’écoutes ou tu parles à Dieu ?

Si je comprends bien, prière rime aussi avec silence ! Drôle d'idée que celle-ci me diras-tu ! En effet, si on se tait, on ne prie pas, c'est logique ! Pourtant il n'en est pas ainsi ! Lorsque j'écoute la personne qui me parle, une tierce personne pourra dire de nous que nous sommes bel et bien en train de discuter ! Et pourtant je ne disais rien ! La vérité c'est que toute communication est ponctuée de paroles et de silences. 

 

C’est à Dieu que tu parles

Dans la prière, nous sommes invités par l'Ecclésiaste à ne pas ouvrir la bouche trop vite et c'est là une leçon importante. La plupart du temps, lorsqu'on décide de prier, c'est :

  1. on baisse la tête 
  2. on ferme les yeux et
  3. c'est parti, on prie ! 

Mais se rappelle t-on seulement où on va dans un tel empressement ? 

Se rappelle t-on seulement qui est Celui à qui nous adressons notre prière ? 

 

Dieu est proche, mais ce n’est pas un copain

L'Ecclésiaste nous invite à prendre un instant pour réfléchir, car la chose la plus importante pour lui c'est de se rappeler que Dieu est au ciel. Cela veut dire qu'avant de prier il est bon de se rappeler la grandeur de Dieu, la sainteté de Dieu, le fait que Dieu est tout autre (son altérité) et que les anges et toutes ses créatures sont dans une adoration constante devant Lui. La simple évocation de son nom déclenche des concerts de louange dans le ciel !

Réalisons aussi que nous sommes sur la terre. C'est un sacré contraste ! Nous ne pesons  pas lourd dans la balance ! Nous sommes une vapeur pour Dieu, une fleur qui pousse au matin et qui se dessèche le soir (Cf. Psaume n°90). Mais en même temps, nous sommes profondément aimés de Lui, c'est également important d'y penser dans le silence de l'émerveillement. 

Les pieds dans la boue, 

nos paroles rejoignent la perfection de Dieu

 

Ecoute

Faire silence c'est se rappeler que Dieu n'attend que ça de nous ! Qui d'entre nous n'a pas déjà dit : « Dieu ne me répond pas » ou « Dieu ne m'entend pas » suite à des prières ? Sans faire de systématisme, il est possible que le Seigneur cherche à nous joindre mais que la ligne soit déjà trop occupée… Alors soyons cohérents, et pour toutes ces raisons, n'ouvrons pas notre bouche plus vite que nos oreilles ! 

 

Une prière pour aujourd’hui

 Seigneur pardonne-moi lorsque je parle trop. Fais-moi taire pour que ta parole soit entendue. Ouvre mon cœur et mes oreilles ! 

 

FaLang translation system by Faboba