Jour 4 : Faire mourir le péché

Écrit par Ta Jeunesse. Publié dans 31 nuances de pureté

 

Un combat avec Dieu

 

« Si vous vivez en vous conformant à votre nature propre, vous allez mourir, mais si par l’Esprit vous faites mourir les manières d’agir du corps, vous vivrez. »

— Romains 8.13

Les deux réalités du chrétien

Chaque chrétien vit deux réalités : ce qu’il est en Christ, et ce qu’il est à l’instant présent, peu importe où il en est dans son pèlerinage sur terre. La vraie réalité c’est que nous sommes justifiés, « par la foi seule en Jésus seul ». L’autre réalité est le degré de sanctification personnelle. Contrairement à la justification, la sanctification n’est jamais complète dans cette vie. Le premier pas fondamental est la régénération du cœur qui marque le début de toute vie chrétienne. Mais le chemin à venir est rempli de difficultés. Nous pouvons reculer ou avancer sur ce chemin ; et nous passons tous par des moments d’arrêts et de chutes.

Nous devons faire mourir le péché

Le chrétien apprend bien vite que le péché est toujours ancré en lui, le harcelant, le chargeant de culpabilité et de honte. Paul décrit ce péché persistant comme « une autre loi ; qui lutte contre la loi de mon intelligence et me rend prisonnier de la loi du péché qui est dans mes membres. » (Romains 7.23) Comment le croyant répond-il à cette « loi du péché » ? 

Nous devons faire mourir ce que Paul appelle « l’homme livré à lui-même » et « les œuvres du corps » (Romains 8.13 ; 13.14 ; Colossiens 3.15). Cette action est en même temps un cadeau, du Saint-Esprit, et notre devoir. Par nos forces nous ne pouvons faire mourir durablement le péché sans la grâce de l’Esprit. C’est par Lui que nous pouvons et devons haïr le péché, l’étouffer, et lui planter une épée. Nous devons :

  • méditer sur les conséquences horribles de notre péché.
  • connaître notre cœur et nos faiblesses pour éviter les situations qui peuvent nous tenter.
  • nous débarrasser de notre passé et commencer à suivre Jésus-Christ.
  • nous soumettre au pouvoir qui a vaincu la mort à la croix de Christ (Galates 6.14), pour que l’Esprit de Christ puisse faire mourir ce qui est terrestre en nous.

La mort du péché commence lorsque nous condamnons nos péchés comme des transgressions de la loi de Dieu. Nous confessons ces péchés pour être pardonnés par Dieu et purifiés par le sang de Christ. Puis nous abandonnons nos péchés pour l’amour de Christ. Paul nous dit de nous battre contre le péché de manière déterminée. 

Nous sommes libres !

Rappelle-toi qui tu es en Christ :

  • nous sommes morts au péché.
  • nous sommes ressuscités pour des vies nouvelles.
    nous avons été libérés de la domination du péché et nous continuons de mourir au péché.

Le péché peut nous assaillir, mais pas nous maîtriser, aussi longtemps que nous tiendrons fermes en Jésus-Christ, en le priant. En Christ, nous sommes assurés que Dieu nous aide dans notre lutte contre le péché. On peut tomber et perdre quelques batailles contre le péché. Mais nous avons l’assurance d’une victoire absolue et d’une délivrance finale par notre union et communion avec Christ. Ce qui nous donne de l’espoir pour nos combats de tous les jours.

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, à la lumière de ta Parole, je confesse la tristesse de mon cœur de t’avoir provoqué par mon péché. Par le Saint-Esprit, augmente de plus en plus en moi la haine de ces péchés et le désir de les fuir, pour vivre dans la droiture et la vraie sainteté, par amour pour toi. Je crois en la promesse de l’Évangile, et je te demande de pardonner mes péchés et de m’aider par le Saint-Esprit à me battre et à vaincre le péché comme un disciple de Christ. Amen.

FaLang translation system by Faboba