Jour 5 : Confesse ton péché

Écrit par Ta Jeunesse. Publié dans 31 nuances de pureté

 

Il y a 3000 ans, David l’avait déjà compris : tant que tu n’auras pas confessé ton péché
à Dieu, tu ne seras pas en paix !

« Heureux celui dont la transgression est enlevée et dont le péché est pardonné!
Heureux l’homme à qui l’Eternel ne tient pas compte de sa faute et dont l’esprit ne connaît pas la ruse !
Tant que je me taisais, mon corps dépérissait ; je gémissais toute la journée, car nuit et jour ta main pesait lourdement sur moi.
Ma vigueur avait fait place à la sécheresse de l’été. – Pause.
Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché ma faute.
J’ai dit: J’avouerai mes transgressions à l’Eternel, et tu as pardonné mon péché. »
— Psaume 32.1-5

Rechercher son pardon

Il a fallu la discipline de Dieu pour que David comprenne une simple vérité : nous avons besoin de confesser notre péché à Dieu. Pas pour qu’Il sache ce que nous avons fait, Il connaît déjà toutes nos actions, toutes nos pensées et toutes nos intentions. Nous confessons notre péché pour notre bénéfice, pour le reconnaître devant Lui et rechercher son pardon. Bien que Dieu nous assure qu’au moment de notre salut, tout péché est pardonné (passé, présent, futur) nous avons encore besoin de le confesser devant le Seigneur. C’est reconnaitre que tout péché est dirigé contre lui, provient d’un manque de plaisir dans ce qu’Il promet, et que nous avons sciemment et délibérément endommagé notre relation avec Lui.

Est-ce que tu confesses réellement ton péché devant le Seigneur ?

Un « pardonne-moi » marmonné une fois par semaine ne convient pas. Fais-le honnêtement, humblement et minutieusement, même pour un péché sexuel honteux. Dieu, qui les connaît tous, va entendre ta confession. Grâce à ce que Christ a fait, Il sera heureux de t’offrir un pardon total et une pleine réconciliation. C’est la promesse qu’Il a pour toi : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice. » (1 Jean 1.9)

Une prière pour aujourd’hui

Père, je suis pécheur. « Tu me feras connaître le sentier de la vie ; il y a abondance de joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite » (Psaume 16.11). Et pourtant, bien trop souvent, je cherche mon plaisir dans ce que tu interdis. Je m’autorise à croire que tes plaisirs sont insuffisants et que quelque chose ou quelqu’un détient ce dont j’ai besoin ou ce que je mérite. Je te demande pardon. Je confesse que mon cœur a désiré ce que tu appelles mal ; mon esprit a envisagé ce que tu nommes péché, mes yeux ont regardé avec désir au lieu d’amour. Je confesse mon péché, je le reconnais devant toi, et je reçois avec joie ton pardon.

 

FaLang translation system by Faboba