Faire l'amour

Écrit par rachel Portaz. Publié dans Le sexe vraiment nu

faire-l-amour

 

Quand j’interviens dans un collège ou un lycée et qu’on parle de « sexe », j’insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas que de sexe, mais d’une « relation » sexuelle ! Lorsqu’on aborde les choses sous cet angle, certains changent de couleur !

 

Sur le plan physique, que se passe-t-il ?

Je dirais que la relation sexuelle, ce sont deux cerveaux qui disent à leur corps d’exprimer les sentiments de leurs cœurs. Les corps de l’un et de l’autre émettent des signaux qui disent : je suis prêt à avoir une relation avec toi. La Bible utilise le mot « connaître ». Cela reflète bien cette notion de relation. Homme et femme expriment leur relation par l’union de leurs deux organes sexuels. C’est souvent cette sorte de fusion qui leur procure du plaisir et un orgasme. 

 

Et le plaisir ?

Coucher avec quelqu’un juste pour se vanter de l’avoir fait n’a rien à voir avec une relation sexuelle ! Notre société, et surtout la pornographie, insiste beaucoup sur l’orgasme. D’ailleurs, on ne le sait pas toujours mais prendre du plaisir dans l’acte sexuel n’est pas conditionné au fait d’avoir un orgasme ! Eh non ! Le plaisir, c’est tout ce qui fait la relation entre deux personnes qui s’aiment. Plus le couple aura tissé des liens forts, de complicité, de tendresse, d’intimité de leurs cœurs, plus la relation sexuelle sera forte et empreinte de plaisir !

 

Pour les chrétiens ?

La Bible invite à se préserver des relations sexuelles et à les réserver pour le mariage uniquement. Pourquoi ? Parce que, comme je l’expliquais plus haut, une relation sexuelle satisfaisante a besoin d’un cadre qui lui soit propice. Dieu prévoit le mariage comme cadre. Il s’agit d’un engagement de deux êtres, qui se promettent de s’honorer, se respecter, s’aimer. Est-ce que ce ne sont pas là les conditions idéales pour s’unir sexuellement ? Faire l’amour vite fait, dans un endroit où l’on risque d’être surpris, ou chez les parents avec la même crainte, ne crée pas une atmosphère appropriée. Alors que si vous êtes mariés, vous avez toute liberté de le faire, avec les encouragements de Dieu : « Jouis de la vie avec la femme que tu aimes » nous dit la Bible (Ecclésiaste 9.9) ! Le Cantique des cantiques est aussi un hymne à l’amour charnel.

 

Mais comment tenir ?

Pression extérieure. C’est vrai qu’on peut avoir des amis qui disent  peut-être : « ah, mais t’as 17 ans, c’est l’âge pour le faire » ou encore « mais fais-le ... » La question à se poser est : qui me dicte ce que j’ai à faire ? Pression intérieure. Lorsqu’on est conscient que les pulsions sont là, que l’envie de faire l’amour est là, mieux vaut éviter de trop se voir à deux, afin d’éviter les situations qui prêteraient à ne pas résister. On peut trouver différents moyens pour éviter d’aller trop loin : sortir voir des amis, faire du sport, aller prendre un verre ensemble... Si vous avez décidé de faire votre vie ensemble, vous pouvez en parler, mais attention à ne pas trop en dire non plus car cela pourrait déclencher des envies encore plus fortes. Proverbes 16 verset 20 nous dit : Celui qui réfléchit sur les choses trouve le bonheur, et celui qui se confie en l'Éternel est heureux. Alors je vous invite à réfléchir à ce qui est le plus important pour vous, ce qui dirige votre vie, avant de prendre vos décisions ! 

 

La 1ère fois, c’est comment ?

Plus on établit une relation de confiance dans le couple, mieux on se prépare… Et mieux cela se passe. Il ne s’agit pas de quelque chose d’anodin car on s’en souvient toute sa vie ! Alors je vous encourage à créer l’événement, en y réfléchissant avant. Tu peux aussi en parler avec ton (ta) fiancé(e), évoquer les peurs de chacun, mais aussi les attentes.

 

 


Rachel Portaz Éducatrice à la vie affective, relationnelle et sexuelle Intervenante en collège et lycée sur le thème des relations affectives Conseillère conjugale et familiale en formation

 

FaLang translation system by Faboba