La pornographie, une vraie bombe…

Écrit par Daniel Mattioli. Publié dans Le sexe vraiment nu

La pornographie est entrée dans ma vie à l'âge de 11 ans et elle me guette toujours. J'ai 44 ans, une femme norvégienne que j'aime (je la trouve sexy) et deux ados qui ont ton âge. On jouait à la rivière avec des copains, des vrais jeux d'enfants – on chassait l'écrevisse. Alors que je suis concentré pour ne pas louper ma proie, un zèbre place devant mes yeux la photo d'une jeune femme nue. Magnifique.

Je ressens en moi deux bombes nucléaires. Une gêne suffocante, comme le besoin urgent de m'enfouir sous terre pour que mes amis ne puissent pas deviner mon ébullition intérieure. C'est intenable. Mais, en même temps, mon regard sur le papier glacé devient incontrôlable, impossible de décoller les yeux. L'attrait que la fille de rêve exerce sur moi est fascinant. Je suis amoureux d'elle. Comment je le sais ? Ma mémoire se souvient encore aujourd'hui des détails de ses formes.

Contaminés par le porno :

  • 2 hommes sur 3,
  • une femme sur 3,
  • un chrétien sur 2,
  • une chrétienne sur 4,
  • un pasteur sur 3.

 

Le pasteur est aussi dans le coup

Quand tu es dans la rue très passante de ta ville, assieds- toi un instant sur un banc et mets-toi à compter. Sur trois hommes adultes que tu vois, plus de deux sont accros aux images de sexe. Les femmes que tu vois passer, une sur trois. Maintenant assieds-toi sur le banc de ton église. Un chrétien sur deux, et une chrétienne sur quatre. Toujours assis au même endroit ? Tu vois le pasteur ? Un sur trois.

 

Ouf, j'suis normal

Pourquoi je te dis ça ? D'abord pour te rassurer ! Tu n'es pas le seul à être tenté par la pornographie ; tout au contraire, ça concerne la large majorité des humains. En gros, sache que tu es normalement constitué. C'est Dieu qui a créé le sexe et il a fait ça batrès bien. La chose n'est pas bonne, elle est très bonne (Genèse 1-2). Si tu devais encore en être convaincu, lis le Cantique des Cantiques dans la version Chouraqui. Délicieux !

 

Ha ! La vache !

C'est la sexualité qui est très bonne, pas la pornographie. Pourquoi ? Quand tu seras marié et que vous vous donnerez l'un à l'autre, tu verras que Dieu vous a bien construits, la sexualité c'est génial et structurant. Quand elle est partagée avec ton conjoint, elle t'épanouit et te fait grandir. Tu aimes et tu es aimé. La pornographie, au contraire, déforme ton regard sur la vie. Comment ? Les scènes sexuelles qui sont diffusées sur Internet ou imprimées dans les magazines te mentent.

 

À moi l'échangisme

Première arnaque du porno : une femme et un homme qui peuvent changer de partenaire sexuel aussi souvent qu'ils le veulent, tout en étant heureux. Dieu t'a au contraire fabriqué pour être aimé d'une seule personne. Les jeunes qui sont « jetés » après avoir satisfait aux volontés sexuelles de l'autre connaissent des souffrances terribles. Souvent, les blessures te laissent des traces inoubliables. Ta sexualité n'est pas faite pour se donner à différentes personnes.

Elle fait tout

Deuxième arnaque du porno : la femme est toujours présentée comme impatiente de répondre aux moindres désirs de l'homme. Toujours disponible et toujours prête à tout faire. Dans un couple, c'est pourtant jamais de cette manière que la sexualité se vit ; la représentation qui t'est donnée par ces images fausse ta compréhension de la sexualité. De telle sorte qu'avec ton conjoint, tu voudras naturellement retrouver ce que la pornographie t'a montré. Comme ça ne correspond pas à la réalité, d'une part tu seras déçu et frustré et d'autre part, quand l'autre ne t'offrira pas les mêmes largesses et aux mêmes fréquences, tu risques bientôt de l'accabler de reproches.

Que du sexe

Troisième arnaque du porno : un homme et une femme qui donnent une image de l'amour où les sentiments, l'affection, l'estime et la considération n'existent pas. L'amour se réduit ici à la stricte utilisation des parties génitales. C'est accablant, déshumanisant. Or, si en effet Dieu t'a fait don de la sexualité, il t'a en même temps donné de la vivre avec de forts sentiments et des manifestations d'affection. Une sexualité vécue sans une vraie confiance ne conduit pas au bonheur auquel tu as droit.

Pas de prise de tête

# Quatrième arnaque du porno : un homme et une femme qui ne font que ça, ils n'ont pas de vie en dehors du sexe. Pas de partage, pas de communication verbale (sinon très primaire), pas de difficultés, pas de projet de vie. C'est un paradis artificiel qui n'existe tout simplement pas. Quand ton mariage t'offrira une sexualité épanouie, il apportera également tout le reste. Aimer l'autre, même quand la sexualité connaîtra des périodes moins intenses.

 

Je vois pas bien

Quand tu t'alimentes de toutes ces images, sans t'en rendre compte, tu modifies ton regard sur les autres. Toi qui es un garçon, quand tu verras une jolie fille, tu auras de plus en plus de peine à ne pas l'imaginer dans les mêmes postures que tu as vues dans la pornographie. Ça te traverse l'esprit qu'une fraction de seconde, mais ça te poursuit. Ton estime pour ces filles qui sont tes amies et tes soeurs risque fort d'en prendre un coup. Inversement, les filles ne sont pas à l'abri.

 

J'me fais avoir

Et puis, la pornographie fonctionne comme une drogue. Bien sûr, en apparence elle est moins dangereuse que la cocaïne. Mais elle progresse comme une substance qui rend dépendant. Commencer avec elle, c'est en vouloir toujours plus, jusqu'au point de ne plus pouvoir s'en passer. Ça te mange ton temps, ta concentration sur tes études, ton attention pour le Seigneur.

 

La Bible n'interdit pas le porno...

Je ne connais pas de passage biblique qui interdise explicitement la pornographie. Est-ce pour autant qu'elle est permise ? Les quatre mensonges du porno, ci-dessus, devraient suffire pour savoir qu'elle est destructrice. Si la Parole de Dieu ne donne pas un commandement noir sur blanc, elle donne quand même une information forte. Il appartient au croyant d'honorer Dieu par ses pensées. Pourquoi ? Quand tes pensées sont laissées à elles-mêmes, souvent, elles se jouent de toi. Et puis, Dieu voudrait beaucoup, pour ton bien et pour le bien de ceux qui t'entourent, que tu nourrisses de belles pensées.

 

J'avais mal lu !

De Philippiens 4:8 ( « Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d'amour ou d'approbation, de tout ce qui mérite respect et louange. »), je relève trois choses. D'abord, Dieu souhaite que tes pensées soient éduquées pour que tu t'abreuves de la vérité. Que tu dises la vérité et que tu ne te laisses faire que par la vérité. Or, on vient de voir que la pornographie te trompe. Elle imprime en toi une image fausse, au point que ta sexualité te jouera des tours et jouera des tours à ton conjoint. Ensuite, pour ce qui devrait être honorable, dans la pornographie, ni l'homme ne fait honneur à la femme, ni la femme ne fait honneur à l'homme ; parce que tous deux cherchent leur satisfaction égoïste. Celui qui s'adonne à la pornographie, en laissant ces choses entrer de plus en plus dans son coeur, ne fait pas non plus honneur à Dieu. Faire honneur à Dieu, c'est accepter d'utiliser la sexualité qu'il t'a donnée dans le cadre qu'il a établi, le mariage. Enfin, quant à ce qui est digne de louange, il est difficile à celui qui remplit ses pensées de pornographie de louer Dieu. Parce que la femme utilisée comme un objet est une personne en souffrance. Si son corps peut provisoirement supporter, son âme est batrès fouée. Tu ne peux louer Dieu devant cette dégradation.

 

J'ai besoin de toi

Tu es pris dans les filets de la pornographie ? Il y a une solution. Ça a marché pour des centaines d'autres, le Seigneur va t'aider. Il te faut passer par six étapes.

# Première station : « Rien n'est impossible à Dieu » (Luc 1:37). Le Dieu qui a fait naître un enfant chez un couple qui ne pouvait pas en avoir est le même qui peut te délivrer de la pornographie. Crois de tout ton coeur que Dieu a le pouvoir de te libérer de ça. Si tu ne le crois pas, le dégagement n'arrivera pas.

Je dois te parler sexe

# Deuxième station : trouve un chrétien de confiance à qui en parler ! Si tu es un garçon, choisis un grand frère, si tu es une fille, choisis une grande soeur. De préférence une personne qui n'est pas de ta famille (c'est pas obligatoire). Si tu ne le dis pas à quelqu'un, ce qui est dans les ténèbres y restera et le diable te tiendra encore longtemps : « Confessez donc vos péchés les uns aux autres » (Jacques 5:16a).

Tu dois lui parler sexe

# Troisième station : prie Dieu qu'il te délivre ! Prie également avec celui que tu auras choisi. Demande-lui que, de son côté, il prie aussi. La victoire sur la pornographie s'obtient par la prière : « Priez les uns pour les autres » (Jacques 5:16b).

Les voies de l'informatique sont modifiables

# Quatrième station : utilise les aides informatiques ! Il existe des outils qui te protègent. En téléchargeant gratuitement un logiciel « contrôle parental », tu as dans ton ordinateur un filtre qui t'empêche de surfer sur les sites sensibles. Seul celui qui a le mot de passe peut déverrouiller pour de nouveau avoir accès à tout. Génial ! Essaie K9. Sinon, plus fastidieux pour ton « contrôleur », il existe un programme qui, depuis ton PC, lui envoie un courriel avec les adresses internet que tu fréquentes. Essaies x3watch. Enfin, le mieux est de ne pas avoir d'accès à la toile depuis ta chambre. L'ordinateur doit se trouver dans les pièces communes de la maison. Ce que tu regardes peut alors être vu de tous.

De vraies lunettes

# Cinquième station : crois que tu es maître de tes yeux ! Qu'ils aperçoivent tout ce qui est beau et qu'ils voient les choses excitantes, c'est quasi inévitable. Mais il t'appartient de commander à tes yeux de ne pas s'attarder sur les images pornographiques. C'est vrai pour les affiches publicitaires, les magazines chez le marchand de journaux ou les poupées qui surgissent sur ton écran. Fais comme Job qui « gardait » ses yeux (Job 31:1).

À moi de jouer

# Sixième station : à toi de vouloir t'en sortir ! Que ton dégagement de la pornographie mette à contribution Dieu et ta foi, c'est clair et c'est premier. Mais ça ne te dispense pas d'un engagement ferme et résolu de ta volonté. Si tu ne veux pas vraiment t'en défaire, cela ne se produira pas.

Tu connaîtras certainement des rechutes. Ne crois pas que la partie est perdue. Relève-toi et reprends.

Magnifique

Il n'existe aucun péché que Dieu ne puisse te pardonner. Si sept fois tu tombes, sept fois le Seigneur te relève (Proverbes 24:16). Ton sentiment d'indignité ne doit jamais t'empêcher de revenir à lui (Psaume 103:8-17). Je dis ça parce que, dans le processus de dégagement de la pornographie, tu connaîtras certainement des rechutes. Ne crois pas que la partie est perdue. Relève-toi et reprends de là où tu en étais. Organise ce défi pour une victoire au jour le jour. Dieu est avec toi tous les jours, jusqu'à la fin du monde (Matthieu 28:20). Et si tu veux un coup de pouce anonyme, envoie- moi un e-mail avec un pseudo.

 

Pour aller + loin

Quelques sites web utiles :

www.safefamilies.org/fr/sfStats.php

www.cpdh.info/npds/article.php?sid=802

www1.k9webprotection.com/

www.x3watch.com

Et un livre : Samuel Foucart, Le chrétien, le net et la pornographie.

 

FaLang translation system by Faboba