Uniquement Christ

Écrit par Olivier Charvin. Publié dans Fondements

Uniquement Christ

 

Pourquoi Lui et pas un autre ? Qu'est-ce qu'il a de spécial ?

Christ est le cœur de la foi, de la grâce, l'Ecriture se lit en regardant à Christ ! Cette vérité nous fait paraître intolérants, fermés, sans ouverture d’esprit, voire orgueilleux ! Comment garder une telle affirmation après avoir découvert tant de civilisations, tant de manières de penser différentes ?

 

Placer sa foi dans du solide

Il y a quelques années, j'ai été invité à manger chez des amis. Comme nous étions nombreux, ils ont mis dans leur salon plusieurs chaises qui sont habituellement dehors. Je me suis assis sur une de ces chaises en plastique qui vont très bien sur l’herbe mais moins bien à l'intérieur.

Les pieds se sont écartés et malgré toute la confiance que j'avais en m'asseyant, la chaise s'est cassée, me faisant devenir, assis par terre, le centre involontaire de l'attention.

J'avais la foi, la confiance que cette chaise me porterait. Le problème n'était pas ma foi mais le sujet de ma foi. Je n'avais pas raison de mettre ma confiance dans cette chaise !

Etre sincère ne suffit pas. En quoi, en qui mets-tu ta foi ?

Le point fondamental n’est pas la foi mais le sujet de ma foi

 

Jésus, un homme pas comme les autres

Jésus a vécu une vie humaine semblable à celle des autres êtres humains. Il est né, il a grandi avec des parents, et comme souvent à l'époque, avec de nombreux frères et sœurs, il a dû apprendre un métier. Il a vécu une vie pleinement humaine en ayant faim, soif, besoin de dormir…

Pourtant, Il n'a pas commis de péché. Jean, qui a passé 3 ans avec Lui, presque 24 heures sur 24 pouvait dire : "Il n'y a pas de péché en lui" (1 Jean 3,5). Un témoignage puissant après tout ce temps avec Jésus.

Jésus a aussi dit qu'après sa mort, il reviendrait à la vie. Il est mort en effet, crucifié par les Romains. Mais 3 jours après, il a été vu vivant par les femmes, les disciples et même une fois par plus de 500 personnes (1 Corinthiens 15,6).

Il a montré son humanité et sa divinité

 

Jésus, bien plus qu'un homme

Jésus est un homme et il est aussi en même temps Dieu. 100% homme et 100% Dieu, ça fait beaucoup à la fois, c’est pour cela que Jésus est hors du commun.

Jésus a guéri tous les malades qui venaient à Lui (100% de réussite), calmé la mer déchaînée, délivré des démoniaques, marché sur l'eau, ressuscité des personnes, non pas pour nous donner un exemple à suivre, mais pour nous montrer qu'il est Dieu.

 

Jésus, unique réponse à notre problème

Tout être humain est pécheur, séparé de Dieu, sans espoir de gagner son pardon. Il est condamné à cause du péché. Mais Dieu est venu sur la terre payer à notre place.

Jésus, c'est Dieu qui se fait humain, qui vit une vie parfaite et qui accepte de mourir en condamnation des fautes commises contre Lui. Un peu comme si tu payais l'amende pour la personne qui a volé ton portable. Non seulement tu ne lui demandes pas de te rembourser, mais tu acceptes de subir la peine à sa place !

Il fallait un être humain pour subir la juste condamnation de Dieu et mourir à la place d'autres êtres humains.

Il fallait que cet homme vive une vie parfaite, sans péché, pour que sa mort ne soit pas la punition de ses propres péchés.

Mais il fallait aussi qu'Il soit bien plus que cela. Il fallait qu'il puisse mourir non pas pour un seul être humain, mais pour une multitude (Marc 10,45). Il fallait qu'il soit Dieu pour que sa mort soit suffisante pour racheter une grande quantité de personnes.

Seul Jésus est homme, homme parfait, et Dieu. Seul Jésus a pu payer le prix pour les fautes des hommes, prendre leur place sur la croix et leur accorder un pardon complet.

Homme et Dieu, Jésus est le seul qui pouvait à la fois nous représenter sur la croix en tant qu'homme et nous représenter auprès du Père, parce qu'il est Dieu. Lien entre Dieu et les hommes, on dit qu'il est le seul médiateur entre Dieu et les humains (1 Timothée 2,5). Seul Jésus sauve, ce n’est ni l'Eglise (pourtant utile), ni les bonnes actions humaines. Rien d'autre que Jésus et Jésus seulement !

Alors qu’il est étranger au péché, Jésus endosse tout le péché

Parce qu’il est divin, saint, son sacrifice est complètement recevable par Dieu

Il n’y a que Lui pour faire ça

 

Qu'est-ce que ça change ?

En considérant ce que seul Jésus a accompli, je comprends que je ne peux rien faire pour gagner, ni même mériter mon pardon. Je ne serai jamais à la hauteur. Désespérant ? Libérateur ! Cela m'évite de chercher à obtenir ce que je ne pourrais jamais gagner !

C'est comme passer sa vie à s'entraîner à sauter de plus en plus haut, pour atteindre la Lune. En t'entraînant dur, tu progresseras, tu sauteras de plus en plus haut (si tu ne te blesses pas). Mais tu n'y arriveras jamais. Tu peux faire quelques progrès humains quant à ta conduite, mais tu n'arriveras jamais à gagner ton pardon.

Le prix payé par Jésus rappelle à quel point le péché est horrible. Cela me pousse à fuir le mal, à ne jamais l'excuser, à ne jamais le minimiser.

Mais comme le prix est payé, je sais aussi que j'ai un pardon total. Même si mon péché est grave, je peux recevoir le pardon de Dieu. J'aurai peut-être à subir des conséquences humaines de mes fautes (parfois jusqu'à la prison), mais je suis totalement pardonné en Jésus ! Tout est payé. Tout est pardonné.

Jésus notre médiateur, me rappelle aussi que Jésus agit encore maintenant. C'est par Lui que je peux fuir le péché, c'est par ses forces, son action que je peux lutter contre la tentation. Je ne suis pas seul ! Il me comprend, me soutient, m'aide et me donne les forces pour une nouvelle vie.

Je sais aussi qu'il bâtit son Eglise (Matthieu 16,18). Uni à lui, je participe à cette grande œuvre en vivant la vie de mon Eglise parce que c'est notamment par l'Eglise que Jésus me transforme. Ce n'est pas l'Eglise qui me sauve, mais c'est dans l'Eglise que j'apprends à vivre mon salut.

Seul Christ sauve, personne d'autre (Actes 4,12). Aucun homme, aucune institution, aucune action ne peut me sauver. Ce n'est pas de l'orgueil, au contraire. Je reconnais que je ne peux rien faire pour me sauver moi-même.

Mais Christ est tellement exceptionnel, tellement grand, seul à la fois homme et Dieu, seul à avoir vécu une vie parfaite, seul médiateur entre Dieu et les hommes, que c'est un privilège de s'appuyer sur Lui. Contrairement à certaines chaises fragiles, Il ne te laissera jamais tomber. Parce qu'Il est hors du commun, Il offre un salut parfait, complet, par sa vie, sa mort, sa résurrection. Il est digne de toute notre confiance !

Jésus est le socle de la vie

FaLang translation system by Faboba