L'oecuménisme

Écrit par Florent Mouhot. Publié dans Fondements

L’œcuménisme est un mouvement favorable à la réunion de toutes les églises chrétiennes en une seule. Et aussi un rapprochement de religions et croyances différentes. Dans les cercles évangéliques, le terme « œcuménique » a une connotation négative, il est souvent considéré comme un synonyme de compromis, éloigné de la pureté de l’Évangile.

L’unité des disciples de Jésus est un objectif

En se montrant ouvertement réservés face aux mouvements œcuméniques contemporains, les évangéliques ont parfois couru le risque d’oublier que l’unité des disciples de Jésus n’est pas une invention du diable mais un don divin réclamant une grande responsabilité. L’unité doit être qualifiée bibliquement et vécue avec conviction. Jésus est venu faire de ses disciples « une » personne (Jean 17 ; Ephésiens 4) ; cette unité est un cadeau qui doit être alimenté et maintenu.

Une unité de vrai disciple de Jésus

Il s’agit donc d’étudier bibliquement chaque projet d’unité. Quand l’unité est poursuivie sur la base de principes malsains, il est alors nécessaire de dénoncer l’erreur avec humilité et rigueur. Ce discernement critique portera des fruits uniquement s’il s’agit d’un engagement constructif visant l’unité de tous les enfants de Dieu.

Courant le risque de la simplification à outrance sans déformer la réalité, nous sommes désormais face à trois projets œcuméniques majeurs :

  • le conseil œcuménique des églises (COE),
  • un autre associé à l’église catholique romaine,
  • et un troisième observé dans les mouvements évangéliques.

Chaque projet a ses propres convictions théologiques, son réseau institutionnel et ses aboutissements pratiques.

Les deux premiers ont une vision de l'unité basée sur le sacrement : nous sommes unis car nous somme baptisés. Le baptême autorise et garantit l’unité. Cet enseignement est bibliquement faux : Jésus prie pour l’unité non de ceux qui ont reçu le sacrement mais de ceux qui écoutent ses paroles, qui ont accepté le Seigneur et ont cru en Lui (Jean 17).

Selon la vision évangélique, l’unité concerne uniquement les croyants en Jésus-Christ. L’unité définie bibliquement assemble les chrétiens nés de nouveau par Jésus-Christ, seule option évangélique qui reflète un œcuménisme sain.

FaLang translation system by Faboba