Suicide

Écrit par Fred . Publié dans Livre

Voici la  question d’une lectrice de Ta Jeunesse que tu t’es peut-être comme elle (ou moi) déjà posée :

« Cher Frédéric,

J’écris aujourd’hui non pas pour répondre à tes questions, mais pour te demander une réponse à la mienne. Le suicide est-il un péché ? J’ai entendu dire une fois que si on se suicide, on est privé de la grâce de Dieu et on ne peut pas aller au Ciel. Est-ce que c’est vrai, et si oui, dans quel passage de la Bible est-ce écrit ? […]

Lydie »

 

 

Chère Lydie,

Il n’existe pas de verset qui dise que, si quelqu’un se suicide, il est privé de la grâce de Dieu et rien ni personne ne peut empêcher d’aller au ciel quiconque a sincèrement accepté Jésus-Christ comme son Sauveur personnel, car dés lors, le salut lui est acquis définitivement même s’il commet un acte aussi extrême.

 

Beaucoup de versets de la Bible précisent tout ça, notamment ÉPHÉSIENS 2 : 8-9 qui dit « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. »

 

Bien sûr, nos actes ont de l’importance pour Dieu, c’est notamment en fonction de ce que nous faisons dans notre vie chrétienne que nous recevrons la récompense promise par Dieu. Mais pour ce qui est du salut (de la résurrection et de la vie éternelle) c’est Dieu qui nous l’offre gratuitement lorsque nous acceptons le sacrifice de Jésus-Christ pour nos péchés.

 

Certains mouvements (ou religions) pensent, à tort, qu’on est sauvé en fonction de ses actes (ce n’est pas ce que dit la Bible, entre autre dans le verset cité ci-dessus). Dans ce cas, ces personnes pensent que le suicide est un acte qui, par son importance et sa place finale dans la vie, gâcherait toutes bonnes œuvres, rendrait négative l’addition d’une vie, et condamnerait à l’enfer. Tout ceci est faux !

 

Pour autant, Dieu ne peut souhaiter le suicide à personne. Lorsque que quelqu’un est devenu chrétien c’est Jésus-Christ qui doit diriger sa vie depuis sa conversion jusqu’à sa mort et, bien entendu, c’est Lui qui décide quand et comment il doit mourir pour aller le rejoindre en attendant d’être ressuscité.

FaLang translation system by Faboba