Principes de base pour trouver la volonté de Dieu (1)

Écrit par Franck et Cripo. Publié dans Livre

Peux-tu réellement connaître la volonté de Dieu ?

La réponse à cette question est fondamentale. Elle va orienter et influencer ta vision de la vie. Ta relation avec Dieu. Ta manière de communiquer avec Dieu et de choisir au quotidien et dans les grandes étapes de ta vie.

Chaque parcelle de ta vie devrait être guidée et orientée par la pensée de Dieu. Pratiquement, est-ce possible ? Existe-t-il différents degrés dans la volonté de Dieu ? La volonté de Dieu est-elle un fil sur lequel tu dois impérativement marcher ou existe-t-il une certaine latitude ? 

Comment te faire une idée juste ? Il y a tellement de conceptions différentes !

 

 

Un Père qui joue à cache-cache… !

Certains imaginent Dieu comme un père qui cache des œufs de Pâques dans un jardin ! Comme si Dieu regardait de loin nos recherches en nous disant :« tiède, chaud, brûlant, tu refroidis ».

 

Un rabat-joie…

Un jeune athlète n’était pas certain de vouloir être chrétien. Il avait peur de ce que Dieu allait exiger de lui. Il pensait que Dieu voulait prendre les gens robustes, leur briser les jambes et en faire des joueurs de flûte. 

 

Un aiguilleur du ciel… !

Tu cours dans la rue. Tu glisses sur une peau de banane, et atterris sur une carte de l’Inde ! Immédiatement après, tu dis au Seigneur : « Merci pour cet atterrissage significatif, j’ai compris, je dois aller en Inde ! » Que ce serait-il passé si tu étais tombé sur un papier d'emballage de « Mars » ?

 

Une vision, un rêve… !

Tu entends une voix douce qui semble venir du ciel. Ou bien, une vision dans tes rêves qui te suggère d’aller au Chili. Tu te dis : « Seigneur, je te remercie pour cette confirmation » La soirée suivante, tu regardes « Out of Africa » et comme par hasard, tu te mets à rêver d’Afrique ! Que penser de ton appel pour le Chili ? Où devrais-tu finalement aller ?

Quelle embarras ! Dans toute cette confusion, peux-tu réellement trouver la volonté de Dieu ? Découvre cinq principes de base pour démystifier notre vision de la volonté de Dieu. Dans ce premier dossier, tu en découvriras 3. Les 2 autres te seront présentés dans le prochain numéro.

 

 

TOUT COMMENCE PAR LA NECESSITE D'UN SAUVETAGE

Depuis la création de l’humanité, Dieu n’a cessé de communiquer Son amour et Sa volonté à ses enfants. Tes parents - Adam et Eve - avaient une parfaite connaissance de la volonté de Dieu. Le problème est qu’ils ont choisi délibérément d’y désobéir. 

Dieu avait dit à Adam : « tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. » (Genèse 2/ 171). Le problème est qu’il en a mangé. A cet instant, et à cause de sa désobéissance (péché), l’homme a perdu la relation qu’il avait avec son créateur.

Comme Dieu était parfaitement juste, il a fait ce qu’il avait promis en Genèse 2/ 17. Aujourd’hui tu vois l’ampleur de ce jugement. La mort atteint ou atteindra tous les hommes de la planète. C’est une certitude ! Le jugement que Dieu a établi sur un homme (Adam) s’est étendu à tous les hommes. 

L’apôtre Paul nous dit qu' « il n’y a pas de juste sur cette terre, pas même un seul » (Romains 3/ 10). Plus loin, il dit encore « que tous les hommes ont péché et sont privés de la Gloire de Dieu » (Romains 3/ 23). Résultat :« le salaire du péché c’est la mort » (Romains 6/ 23). 

Or la mort physique n’est qu’une manifestation du juste jugement de Dieu pour le péché. Elle marque la fin d’une existence terrestre mais aussi le début d’une existence céleste. Après cette vie, la Bible offre deux alternatives : 

  • soit une éternité dans la présence de Christ (le Paradis) réservée à ses enfants;
  • soit une éternité loin de Lui (l’Enfer) réservée à tous ceux qui l’auront renié ici-bas. 

Jésus a dit : « Quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai moi aussi devant mon Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 10/ 33) 

Or l’auteur du livre aux Hébreux nous apprend « qu’il est donné à l’homme de mourir une seule fois après quoi vient le jugement » (Hébreux 9/ 27). 

Autrement dit, il n'est pas possible de choisir après cette vie. Ta seule chance d’échapper au jugement de Dieu se trouve pendant ta vie terrestre. Après, il sera trop tard !

 

La Bible t'apprend que Dieu n’est ni un « papa gâteau » ni un « bon Dieu » prêt à tout pardonner. En fait, elle te dit que Dieu est Saint et qu’il a horreur du mal2. Cette sainteté s’exprime par une séparation absolue du mal, comme par exemple le mensonge, l’égoïsme, les mauvaises pensées, etc. 

Si tu veux jouir de la présence de Dieu il te faut être saint, sans péché. C’est l’exigence de Dieu ! Impossible, non ? Ceci t'amène à constater que personne sur cette terre ne peut jouir de la présence de Dieu sans son intervention. 

 

La bonne nouvelle est que dans son amour, Dieu est intervenu : « Voici comment l'amour de Dieu a été manifesté envers nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui. » (1 Jean 4/ 9).  « Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Timothée 2/ 4 ). « Dieu use de patience envers nous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » (2 Pierre 3/ 9).

Dieu use de patience envers les hommes. Il ne veut pas qu’un seul homme périsse, c’est-à-dire qu’il passe l’éternité loin de lui, dans la Géhenne (un lieu de tourment continu)3

Son désir le plus cher est de vivre l’éternité avec tous les hommes, dans le Paradis (un lieu de bonheur parfait où il n’y aura plus de pleur, de larme, de deuil ni de douleur causés par le mal4). C'est une facette de la volonté de Dieu. 

 

 

SAUVE COMMENT ?

 « C'est par la grâce en effet que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.  Ce n'est point par les œuvres5, afin que personne ne se glorifie. » ( Ephésiens 2/ 8 à 9 )

Peux-tu être sauvé en faisant le bien ? En allant à l’église tous les dimanches ? En priant et en lisant la Bible chaque matin ? NON. 

Sinon tu pourrais t'en vanter (regarde le verset ci-dessus). De plus ce serait injuste. Certains par leur éducation ou leur environnement moral pourraient l´être et pas d’autres !

Dans notre texte, tu vois que le salut s’obtient par la grâce qui est un don, un cadeau de Dieu, par le moyen de la foi. La foi qui sauve consiste à croire personnellement que Jésus est mort pour te réconcilier avec Dieu.

Par conséquent, personne ne peut le mériter ni l’acheter. Il est offert gratuitement. Vouloir l’acheter serait inutile. 

 

Le premier indice pour trouver la volonté de Dieu : 

c’est d’être sauvé.

"Dieu veut que tous les hommes soient sauvés"  1 Timothée 2/ 4

 

 

CELA CONTINUE EN ETANT REMPLI DE L'ESPRIT DE DIEU

Le deuxième indice tu le trouves dans l’épître aux Ephésiens :

« Veillez donc avec soin sur votre conduite, non comme des fous, mais comme des sages ;  rachetez le temps, car les jours sont mauvais.  C'est pourquoi ne soyez pas sans intelligence, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur.  Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Mais soyez remplis de l'Esprit :  entretenez-vous par des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels ; chantez et célébrez le Seigneur de tout votre cœur » (Ephésiens 5/ 15 à 19)  

 

Ces versets soulignent quatre impératifs concernant le Saint-Esprit.

"Soyez remplis de l’Esprit"  (Ephésiens 5/ 18) Etre rempli du Saint-Esprit signifie être gouverné, dirigé par le Saint-Esprit. Littéralement « laissez- vous continuellement remplir par le Saint-Esprit »

Paul compare l’image du vin qui enivre et qui dirige (influence) la personne quand elle est ivre. De même, le Saint-Esprit agit en toi qui crois en Christ pour te gouverner. Il peut le faire dans la mesure où tu lui laisses la liberté de le faire, car le Saint-Esprit ne viole pas ta volonté. C’est donc notre responsabilité d’être ou de ne pas être rempli du Saint-Esprit.

Les versets qui suivent montrent 3 caractéristiques d’une vie remplie de l’Esprit : 

  • la louange (verset 19),
  • la reconnaissance (verset 20) et
  • la soumission les uns aux autres (verset 21).

Ces spécificités sont le fruit d’une intelligence renouvelée par la prière, la communion entre ceux qui sont sauvés, la lecture et la mise en pratique de la Parole de Dieu (Actes 2/ 42).

Suivent 3 impératifs présents, ce qui implique une action continue dans ta vie :

 

"N’attristez pas le Saint-Esprit"  (Ephésiens 4/ 30). Tu l’attristes en manifestant le péché dans tes paroles, actes et motivations (pensées).

 

"N’éteignez pas l’Esprit"  (1 Thessaloniciens. 5/ 19). Tu peux l'éteindre en persévérant dans le péché ou dans une voie que tu sais non conforme à la volonté morale de Dieu.

 

"Marchez par l’Esprit"  (Galates 5/ 16). Tu marches par l’Esprit quand tu lui fais confiance en toute chose (la foi) et que cela produit des actions comparables à Galates 5/ 22.

 

Etre remplis de l'Esprit de Dieu, c'est-à-dire la plénitude de l’Esprit :

ça dépend de ton amour pour Dieu et de ta volonté d’obéir;

ça se montre surtout par la qualité du contrôle de Dieu dans ta vie. Un homme rempli de l’Esprit abondera en œuvres bonnes (Galates 5/ 22).

La plénitude de l’Esprit ne dépend pas :

  • de ton âge
  • de la date de ta conversion
  • de la place que tu occupes dans l’église

 

Le deuxième indice pour trouver la volonté de Dieu : 

c’est d’être rempli du Saint-Esprit. 

« …soyez continuellement remplis de l’Esprit » Ephésiens 5/ 18  

 

 

RECHERCHE UNE VIE SAINE, SAINTE ET EQUILIBREE 

Le troisième indice se trouve dans la première épître aux Thessaloniciens :

 « Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification ; c'est que vous vous absteniez de la débauche ; c'est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l'honnêteté,  sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ;  c'est que personne n'use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l'avons déjà dit et attesté. Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification. » (1 Thessaloniciens 4/ 3 à 7) 

 "Abstenez-vous de la débauche" (1 Thessaloniciens 4/ 3)

Que signifie le terme « débauche » ? 

En grec, porneia, dans lequel le mot pornographie trouve son origine, signifie toute immoralité sexuelle, ou sexualité illicite. 

  • La littérature grecque utilise ce terme pour décrire une union avec une prostituée.
  • Il englobe l'adultère. (Matthieu 5/ 32)
  • Il inclut une sexualité en dehors du mariage. (Hébreux 13/ 4)
  • Il signifie un inceste. (1 Corinthiens 5/ 1)
  • Il est utilisé dans un sens spirituel pour décrire ceux dont la foi s'est prostituée avec la religion de l'ennemi de Dieu: l'Antéchrist. (Apocalypse 14/ 8 et 17/ 8)

Il y a porneia dès qu'une activité sexuelle a lieu en dehors du cadre du mariage. Seul, avant ou après le mariage, avec un autre que le conjoint. 

Les conséquences de toute immoralité sont sérieuses :

  • La sexualité est un indicateur de ceux qui vivent selon Christ. C'est le premier terme utilisé en Galates 5/ 19 pour décrire les « œuvres de la chair ».
  • Un comportement dont la sexualité est débridée montre un faux chrétien6 

Cela ne veut pas dire que les rapports sexuels soient mauvais. Dieu a créé la sexualité et tout ce que Dieu a créé est bon. Dans la mesure où les rapports sexuels ont lieu dans le cadre réservé et protégé du mariage, il n'y a aucun problème ou péché. A l'inverse, la débauche est un acte réprouvé par l’Ecriture. 

 

Maîtrisez votre corps et réprimez vos passions (cf.1 Thessaloniciens 4/ 4 à 5)

En étant chrétien, tu dois faire tout ton possible pour éviter de te mettre dans des situations dont tu ne serais plus maître et où tu irais à l’encontre de la volonté morale de Dieu (Romains 12/ 2).

  • Prendre la fuite. Tomber dans l'immoralité a lieu bien avant l'acte. Il y a enchaînement de négligences volontaires. Si tu es faible dans ce domaine, il est de ton devoir (et non celui de Dieu) de fuir devant cette situation7
  • Ne pas flirter. En tant que chrétien, le but du jeu n'est pas de vivre en frôlant le péché, mais en l'évitant avec largesse. 

 

Il y a 150 ans, un homme voulait embaucher un conducteur pour son carrosse. Pour déterminer la qualité des futurs pilotes, il a interviewé plusieurs candidats en posant la question suivante : « Si vous deviez rouler près d'un précipice, à quelle distance parviendriez-vous à vous approcher du bord ? » 

L'un d'eux dit pouvoir s'approcher à 1 m. Il fut éliminé. 

Un autre affirma pouvoir s'approcher à 50 cm. Il fut éliminé. 

Un troisième obtint le job. Il avait répondu : « Monsieur, je resterai le plus loin possible du bord du précipice. »

Le chrétien authentique conduit le carrosse de sa vie le plus loin possible du précipice du péché.

  • Ne pas se faire d'illusions. Il semble que dans la tête de beaucoup, l'immoralité revête une promesse de satisfaction. C'est faux ! Si la promesse est rose, la réalité est amère. 

Lorsque Dieu a donné sa loi pour la sexualité, Il a choisi un cadre beau, agréable, libérateur. Les autres cadres ne sont pas seulement illicites, ils forment aussi un piège. Pour en être convaincu lis 2 Samuel 13/ 1 à 15. Quelle triste histoire d'amour ! Aimer, ce n'est pas coucher avec quelqu'un. C'est souhaiter son bien et tout le bien que Dieu voudrait pour cette personne. 

  • Prier pour ne pas céder. Dans la prière modèle que Christ donne, le Notre Père, deux requêtes concernent la guerre contre le péché : « Ne nous laisse pas entrer dans la tentation, mais délivre-nous du Malin. » (Mat. 6/ 13) Ne sois jamais gênée de prier pour toi-même, pour tes amis, dans ce sens-là. 
  • Se nourrir de Christ. « C'est du cœur que viennent les mauvaises pensées, meurtres, adultères, prostitutions… » (Matthieu 5/ 19)  Si c'est du cœur, alors prends soin de ton cœur. Surtout de l'alimentation que tu lui accordes. Imprègne-toi de la Parole de Dieu (la Bible) afin qu’elle transpire de tes pores8
  • En parler à d’autres. Si tu es pris au piège, ne reste pas silencieux. Je sais que c'est humiliant de dévoiler ce genre de choses. Mais crois-moi, il vaut mieux le dévoiler maintenant, que laisser le Seigneur le dévoiler plus tard, dans le contexte du jugement des chrétiens9

De plus, le fait de savoir que d’autres vivent les mêmes luttes que toi peut te rassurer et t' aider à être plus efficace. Homme à homme, femme à femme, dans la confidentialité, l'amour et le soutien mutuels, parle-j'en ! 

 

Agissez avec honnêteté envers les autres (cf.1 Thessaloniciens 4/ 6)

« …que personne n'use envers son frère de fraude et de cupidité ».

En d’autres termes n’abuse pas de ton prochain. Dieu connaît la moindre parcelle de tes pensées. Tu peux donc tricher avec les hommes mais pas avec Dieu. Or comme tu devras lui rendre des comptes. Il est préférable de revoir tes motivations et de les reconsidérer devant Dieu10

 

Le troisième indice pour trouver la volonté de Dieu :

 c’est de rechercher la sanctification 

 « Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification… »  1 Thessaloniciens 4/3  

 

En résumé, les trois premiers principes pour trouver la volonté de Dieu sont

  1. Sauvé : avoir accepté l'œuvre de Christ et vivre une foi authentique de disciple.
  2. Saint- Esprit : être rempli, gouverné par l'Esprit de Dieu.
  3. Sanctifié : rechercher et vivre une vie saine, sainte et équilibrée.

Ces trois points commencent tous par la lettre S. Cela t'aidera à les retenir…

 

 

 

Références bibliques :

  1. Genèse 2/ 7 veut dire : livre de la Genèse (dans la Bible) chapitre 2, verset 7. Pour ce dossier, toutes les références de citations bibliques seront notées ainsi.
  2. Psaume n° 5/ 4 ; Habakuk 1/ 13.
  3. Marc. 9/ 43 à 45.
  4. Apocalypse. 21/ 4.
  5. œuvre = bonne action.
  6. Ephésiens 5/ 5 et 1 Corinthiens 6/ 9.
  7. 1 Corinthiens 6/ 18 et 2 Timothée 2/ 22.
  8. Colossiens. 3/ 16 et Philippiens 4/ 8.
  9. 1 Corinthiens 3/ 12-15 et 2 Corinthiens 5/ 10.
  10. Colossiens 3/ 17 & 23 et 1 Corinthiens 10/ 31.

Volonté de Dieu (200)

 

FaLang translation system by Faboba