Et au ciel qu’est-ce qu’on fera ?

Écrit par Sylvain Remond. Publié dans Une seconde après ma mort

 

Etre au ciel, d'accord ! Mais pour quoi faire ? Oublie les clichés ; robe blanche, visage de saint et harpe. L'activité de notre nouvelle vie n'est pas détaillée de manière précise dans la Bible. Mais nous découvrons dans de nombreux passages deux rôles récurrents pour les Sauvés : sacrificateurs et préfets. Regardons d'un peu plus près !

Sacrificateurs du Christ.

Dieu emploiera son peuple dans le nouvel univers pour être « sacrificateurs » (1 Pierre 2:9), attachés à l'organisation du culte régulier et des grandes fêtes mondiales qui seront organisées en l'honneur de l'Eternel à travers ce nouvel univers. Lis Apocalypse 15:4, ça donne des frissons.

« Tu es digne,

Seigneur notre Dieu,

qu'on te donne gloire,

honneur et puissance,

car tu as créé

tout ce qui existe,

l'univers entier

doit son existence

et sa création

à ta volonté. » (Apocalypse 4:10)

À quoi cela ressemblera-t-il pratiquement ? Je n'en ai aucune idée ! Mais tout ceci nécessitera une véritable civilisation uniquement centrée sur l'organisation et l'adoration du seul vrai Dieu : Jésus-Christ.

Préfets du règne de Christ.

Dans l'éternité, nous serons aussi, à des degrés divers, les « préfets de Jésus ». Dans ce nouvel univers, Dieu donnera à chacun d'entre nous une responsabilité personnalisée. Jésus affirme qu'il « établira sur beaucoup » celui qui a été fidèle en beaucoup de choses (Matthieu 25:14). La Bible mentionne par exemple des gestions de villes (Esaïe 60:21). Il ne faut pas anticiper un boulot avec son lot de sueur et de difficultés. Esaïe parle d'une joie contagieuse, d'une allégresse qui ne laissera plus la place à la souffrance ni à la peur. (Esaïe 12)

Vivre pleinement avec Christ et préparer déjà la réalité de l'au-delà

Une vie éternelle qui commence dès maintenant.

Un certain nombre de personnes ont construit l'idée d'une éternité indépendante de la vie. « Je suis sauvé, donc je profite de la vie en attendant le ciel. » Mais l'enseignement de la Bible sur cette vision est bien différente : « Je suis sauvé, donc je vis pour Jésus, dès maintenant ». Nous serons dans l'éternité en fonction de ce que nous sommes devenus sur terre avec l'aide de Christ. Alors, « j'estime qu'il n'y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire à venir qui sera révélée pour nous. » (Romains 8:18) Au boulot !

Sylvain

FaLang translation system by Faboba