La mort : terminus ou aiguillage ?

Écrit par Sylvain Remond. Publié dans Une seconde après ma mort

Que se passe-t-il ? Où suis-je? Que puis-je faire maintenant ?

 

 

Je ne t’apprends rien en te rappelant que l’Homme est constitué de deux parties intimement liées : le corps, visible et l’intériorité comme l’esprit et l’âme. Chacune de ces parties peut donc subir, à sa manière, les conséquences de la mort. 

 

 

La mort est un point final pour le corps. 

La mort du corps est incontournable. Quand la mort frappe, le corps n’est plus. La Bible nous dit qu’il « retourne à la poussière ». Ton corps est anéanti. C’est vraiment la fin de toutes tes capacités. La mort met un terme brutal à toute la suite, comme un film qui s’arrête définitivement en plein milieu. Plus moyen de connaître la suite ! 

C’est faux de croire que l’homme se limite uniquement au corps. La Bible nous enseigne que tu ES aussi une âme. Cette âme est par nature éternelle. Elle ne subit pas la mort comme le corps. Elle possède deux états : liée ou non à son créateur. Initialement, Dieu a créé l’âme pour être en relation avec elle.

 

C’est pourquoi, lorsqu’elle est liée à Dieu, on dit qu’elle vit. 

Inversement, lorsqu’elle est séparée de Dieu, on dit qu’elle est morte.

 

 

Mort & vie de ton âme

Or, nous naissons tous avec une âme dans un état de séparation d’avec Dieu, c'est-à-dire morte. C’est ce que la Bible appelle le Péché. Mais Dieu nous offre un moyen de réconciliation, par son fils Jésus-Christ. Si nous reconnaissons notre état de séparation, demandons pardon à Dieu et acceptons avec confiance ce cadeau de réconciliation. Alors notre âme se trouve à nouveau reliée à son créateur – elle revit.

 

 

Ta vie, carrefour de l’éternité

L’état définitif de ton âme se décide durant toute la période où elle est reliée à ton corps, c'est-à-dire durant ta vie terrestre. La mort de ton corps représente donc pour ton âme un carrefour sans retour. Une fois séparée du corps, l’issue de ton âme dépend de l’état que tu lui as donné volontairement quand ton corps était vivant. 

 

 

Alors, où va mon âme après ma mort ? 

Je te laisse le soin de lire dans l’évangile de Luc au chapitre 16 une parabole que Jésus a utilisée pour illustrer cette question. 

Tu remarqueras que le texte confirme bien qu’il y a une vie après la mort. Chacun des personnages a une destination : l’homme riche ne s’est pas soucié de son créateur. Il garde une âme séparée de lui : sa destination immédiate est l’enfer. Alors que Lazare, qui s’est soucié de Jésus, est immédiatement avec les enfants de Dieu.

 

 

La mort n’est donc pas la fin de tout mais un franchissement à sens unique qu’il te faut préparer ! « Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu »

 

 

 Evangile de Luc chapitre 16 versets 19 à 31

 Amos chapitre 4 versets 12, deuxième partie du verset 

FaLang translation system by Faboba