Du concret sur le paradis ta nouvelle vie dans un nouvel univers

Écrit par Sylvain Remond. Publié dans Une seconde après ma mort

Que d'images erronées nous avons sur la vie éternelle : pêle-mêle, une « vie » ou plutôt une survie morne, assis 24h/24h dans une salle, de préférence remplie de lumière, habillés de robes, blanches s'il vous plaît, chantant des chants a capella pendant toute l'éternité... Effectivement, sauf si on s'appelle Pavarotti, qui voudrait passer l'éternité ainsi ?

 

Un nouvel univers

Nous avons vu dans le précédent numéro que Dieu nous promet un nouveau corps, vivant et doué de capacités. Alors, à quoi servirait un corps réel dans un environnement dans un environnement déprimant ? Pensez-vous qu'un Dieu bon et parfait nous « torturerait » en nous faisant rester sur une chaise indéfiniment ? Non ! Heureusement, Dieu offre à ses enfants, pour l'éternité, une nouvelle vie physique, dans un nouvel environnement physique. Bref, un nouvel univers ! C'est ce que je vous invite maintenant à découvrir dans les prochains numéros.

 

Nature parfaite

Comme pour l'étude de notre nouveau corps, nous voyons que ce nouvel univers ressemble beaucoup à notre univers actuel. Relisez les deux premiers chapitres de la Genèse pour redécouvrir le monde parfait que Dieu avait imaginé, avant l'œuvre du Péché. Si la recette du créateur était « bonne », pourquoi le paradis définitif serait-il complètement différent ? N'oublions pas que le mot « paradis » veut dire jardin, un monde qui s'inspirera de l'Eden. Nous y retrouvons beauté, ordre, diversité, complémentarité, perfection ! Quant à la végétation de ce paradis, Jean mentionne particulièrement un arbre : « Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, se trouve l'arbre de vie » (Apocalypse 22:2). Cet arbre nous renvoie directement à l'arbre de vie de la Genèse. On découvre également qu'il y aura au moins une haute montagne (Apocalypse 21:10), et des rivières, dont « le fleuve de l'eau de la vie, limpide comme du cristal » (Apocalypse 22:23) qui alimentera l'arbre de vie comme en Eden.


Quant aux nouveautés, elles nous déconcertent. La nature du temps semble être différente. Bien que l'année de 12 mois reste inchangée, les saisons se succéderont à un rythme inhabituel : l'arbre de vie produira « douze récoltes » et donnera son fruit « chaque mois. » (Apocalypse 22:2) Le monde animal sera également méconnaissable. Les animaux, élément complémentaire et incontournable de notre vie actuelle, seront aussi présents pour l'éternité. Mais " Le loup et l'agneau auront un même pâturage, le lion comme le bœuf mangera de la paille." (Esaïe 65:25) Nous verrons aussi des royaumes et une capitale époustouflante. Et que dire des activités que Dieu nous prépare pour remplir nos agendas illimités...

 

Imprègne-toi de ta future destination.

Quand on parle d'éternité, il faut donc imaginer un monde réel avec des centaines de paysages différents. C'est probablement l'ignorance que nous avons de notre vie éternelle qui nous pousse à nous en désintéresser, plutôt qu'à investir dans cette perspective notre temps, nos forces, ou les , ,capacités que Dieu nous donne à gérer. Et Jésus nous encourage non seulement à nous imprégner de cette vision du ciel, mais aussi à «... amassez des trésors dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent ».

FaLang translation system by Faboba