Le Nouveau Testament serait une légende ?

Écrit par Daniel Eicher & David Buc. Publié dans Ridicule de croire ?

Beaucoup de personnes essaient de mettre en doute le Nouveau Testament (NT). Probablement que ça les soulagerait de prouver qu'il comporte des contradictions ou des erreurs !

Voici, en 6 points, la réponse que tu peux leur donner !

 

1) Un travail scientifique.
Les auteurs du Nouveau Testament vérifiaient avec soin les faits qu'ils voulaient rapporter. Luc, par exemple, a fait des recherches minutieuses (Luc 1.1-3), tandis que Paul cite des témoins qui ont vu, de leurs yeux, les faits racontés (1 Corinthiens 15.4-7).

 

2) L'injustifiable affirmation que Jésus est Dieu.
Les Juifs auraient préféré mourir plutôt que de se prosterner devant tout autre dieu que le Dieu unique. Pourtant, Pierre a reconnu que Jésus n'était pas simplement homme mais également Dieu : « Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus » (Actes 2.36). Aucun Juif n'aurait inventé une telle histoire, sachant bien qu'il ne serait pas suivi ! Il aurait même été rejeté, et probablement persécuté, comme étant un hérétique.

 

3) Dieu est co-auteur du Nouveau Testament.
Voici deux versets parmi tant d'autres :
« Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice » (2 Timothée 3.16)
« Car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu », (2 Pierre 1.21)

 

4) Rédigé rapidement après les événements.
La plupart des spécialistes s'accordent pour dire que tous les livres du NT ont été rédigés avant l'an 100. La lettre aux Galates a, par exemple, été écrite en l'an 48. La crucifixion ayant eu lieu vers l'an 30, de nombreux témoins oculaires étaient encore vivants lors de la première mise en circulation de ces écrits.

 

5) Attesté par des sources extérieures.

Voici quelques exemples :

  • Thallus (historien romain - an 52) parlait de l'obscurité qui se fit sur toute la terre lors de la crucifixion et l'expliquait par une éclipse.
  • Josèphe (historien juif - an 90) rapporte, dans ses « Antiquités », de nombreux faits qui recoupent l'histoire du NT.
  • Tacite (historien romain - an 110) écrivit : « Néron substitua des accusés et frappa de peines les plus raffinées ces gens odieux en raison de leurs infamies que le vulgaire appelait chrétiens. L'auteur de ce nom, Christ, sous la domination de Tibère, avait été mis à mort par le procurateur Ponce Pilate »
  • Suétone (érudit romain - an 120) mentionne aussi les chrétiens dans ses « Vies des douze Césars », ainsi que l'expulsion des Juifs de Rome (citée dans Actes 18.1-2).
  • Les Pères de l'Eglise des deux premiers siècles citent 32 000 fois le NT dans leurs écrits. L'ensemble de leurs citations reprend pratiquement tout le NT (seuls 11 versets ne sont pas cités).

Cela sans compter le nombre de détails historiques ou géographiques mentionnés dans le NT et qui ont été confirmés peu à peu par les découvertes archéologiques (écris-nous si tu veux une liste).

 

6) Le nombre de manuscrits.
5 000 manuscrits grecs entiers ou partiels du NT ont été retrouvés. Les meilleurs datent de l'an 350 et nous avons même une portion de l'an 130. Par comparaison, nous avons seulement 10 manuscrits de Jules César (le plus ancien : an 900), 7 de Platon (le plus ancien : an 900), 5 d'Aristote (le plus ancien : an 1 100). Il y a donc une énorme différence entre la plupart des écrits de l'Antiquité et le NT.

En conclusion, il n'y a pas de faits de l'Histoire antique mieux établis que ceux rapportés par le NT. Ne pas vouloir les accepter n'est pas une attitude scientifique, mais un choix...

Quel est ton choix : vrai ou faux ?

FaLang translation system by Faboba